Les polissons, agilitateurs de marques.

Préambule

Hello ! Bienvenue dans l’aire de jeux des polissons ! C’est l’espace d’expression d’Aurélien et Laëtitia, deux polissons en quête d’aventure entrepreneuriale. Mais pourquoi donc se sont-ils jetés dans le bain mouvementé de l’entrepreneuriat ?

Pour maintes raisons à vrai dire ! Les bonnes rencontres, la bonne expérience, la bonne idée, le bon timing, le bon réseau…

Après avoir formé un formidable binôme, au sein de la néobanque Morning, [où ils ont structuré et managé une équipe marketing talentueuse, orchestré un changement de positionnement, créé une nouvelle identité de marque, etc.], la volonté de construire un nouveau projet est née. Classée 1ère entreprise de moins de 50 salariés où il fait bon travailler, Morning a insufflé à ces deux trublions de la banque le souhait de travailler différemment. C’est donc pour ces trois aspirations qu’ils se lancent :

  1. Une vision collaborative du travail : Aurélien et Laëtitia souhaitent s’inscrire dans la mouvance des Sociétés coopératives et participatives (SCOP). Le 11 juillet 2017, ils intègrent le programme d’accompagnement de la Maison de l’Initiative, à Toulouse, avec l’objectif de lancer leur propre SCOP dans les deux ans à venir. La Maison de l’Initiative est elle-même une SCOP et accompagne les porteurs de projets, conseille les entreprises et intervient auprès des acteurs du développement local.
  2. Une vision bienveillante du métier : Aurélien et Laëtitia partagent les mêmes valeurs et la même philosophie en étant raccord concernant la vision de leur métier. Le marketing a trop longtemps servi des intérêts financiers au détriment des aspects sociétaux et environnementaux. Aujourd’hui, la crédibilité et la confiance dans les marques sont naturellement abimées. Les marques, omniprésentes dans notre quotidien, doivent assumer leur responsabilité sociale. Voilà ce que nos deux acolytes souhaitent imprégner dans leur manière d’exercer leur métier et de communiquer avec leurs partenaires annonceurs.
  3. Une soif de découverte : Suite à un changement de gouvernance au sein de la startup Morning, Aurélien et Laëtitia, n’étant plus en adéquation avec les valeurs, quittent le navire et décident de prendre le large dans leur propre barque ! Après avoir réfléchi à plusieurs projets dans l’éducation, l’alimentation, etc., ils firent le constat qu’il est plus pertinent de mettre en application son savoir-faire [à savoir la stratégie de marque] pour 1 000 projets que de développer un seul projet sans toutes les compétences requises. Quoi de plus évident alors que de lancer « les polissons » !

Qu’est-ce qu’un polisson ?

Parce que notre approche du métier de marketing/communication sort du cadre, parce que nous sommes jeunes, optimistes, impertinents, curieux et obstinés ; nous avons choisi d’appeler notre structure “les polissons”.
Laëtitia & Aurélien

Un polisson fait les choses différemment et n’a pas peur de le revendiquer ! Le projet « les polissons » n’est pas un projet d’agence. Le polisson (ou la polissonne d’ailleurs) désagence. Il déconstruit les clichés, les pensées communes et appliquent des méthodes qui sortent des conventions. Ainsi, les polissons ne s’enferment pas dans un secteur. Bien au contraire, ils sont capables de toucher à tout, de l’industrie du textile, en passant par la santé, l’éducation, la chimie, la finance, etc., etc. Et c’est leur force : s’ouvrir à toutes les initiatives pertinentes peu importe le domaine, pour s’enrichir par les rencontres, les idées et penser « out of the box ».

S’ils ne se distinguent pas par un secteur particulier, ils tirent leur singularité dans leur approche du métier, dans leur démarche agile et collaborative de création de marque. Leur conception est avant tout bienveillante. Les polissons impliquent toutes les parties prenantes pour dérouler une stratégie de marque qui prend en compte les réflexions et les besoins de tous pour se rapprocher le plus possible des aspirations de chacun.

Un polisson se retrouvera forcément dans le collectif, le positif et l’engagement responsable. Il mettra son énergie au service du turfu (oui le polisson parle en verlan !), c’est-à-dire dans des projets qui inspirent la crédibilité, l’altruisme ou/et la créativité : en définitive, les projets du changement pour s’orienter vers une société plus solidaire et bienveillante.

Découvrez le carnet des polissons > ici <

« Agilitateurs de marques » ça veut dire quoi ?

Les polissons travaillent sur la création et l’expérience de marque. Ils agissent sur les quatre étapes stratégiques d’une marque avec, comme fil conducteur, l’intelligence collective :

  1. Penser. (stratégie de marque) Quel(s) marque(s) pour une lisibilité de mon projet ? Comment structurer et articuler mes marques ?
  2. Créer. (branding & rebranding) Quel est l’ADN de ma marque ? Quelle est l’identité de ma marque ?  Comment cela se traduit visuellement ?
  3. Raconter. (storytelling & pitch) Quelle histoire je raconte à mon audience ? Quel message je porte à travers ma marque ? Comment je pitche ma marque ?
  4. Déployer. (communication strategy) Quelle communication, pour qui, à quel moment, sur quels supports, etc. pour développer ma marque ?
  5. Écouter. (brand experience) Comment ma marque est perçue ? Quelles sont mes perspectives d’évolution sur mon marché ou un autre ? etc.

Vous aurez donc compris la deuxième partie de la baseline « Agilitateurs de marques ». Pour la première partie, rien de plus logique, « Agilitateurs » est un néologisme qui contracte le mot « agile » et le mot « agitateur ». Les polissons aiment bien inventer de nouveaux termes et celui-ci les qualifie parfaitement :

  • les polissons sont des agilitateurs de marques à travers l’utilisation de méthodes dites « agiles », tirées de leurs diverses expériences dans l’écosystème des startups. En adaptant les précepts du Design Thinking et de la co-création à leur métier, les polissons disposent d’outils et de méthodes leur permettant d’être réactifs et agiles.
  • les polissons sont des agilitateurs de marques à travers leur regard impertinent, leur vision différente qui bousculent les conventions. Ils agitent les cerveaux pour des marques plus créatives, crédibles et responsables.

Si vous adhérez à la vision des polissons, n’hésitez pas à faire appel à Aurélien et Laëtitia pour vos problématiques de marques, ou à en parler autour de vous pour nous faire connaitre et [un peu] changer le monde !

Merci. Bisous.

les-polissons.co

Une réaction ?